tandis (que)


tandis (que)

⇒TANDIS (QUE), adv., prép. et loc. conj.
[Morph. de temps ou d'oppos.]
I. — Adv. et prép., vx. Tandis
A. — Adv. Pendant ce temps. On le cherchait de tous côtés, tandis il dormoit paisiblement (Ac. 1798). Faites cela et tandis, je me reposerai (Ac. Compl. 1842).
B. — Prép. Pendant, durant. Je vais bonnir avec lui (...). Tandis ce temps là tu Feras la détourne à l'extérieur (ANSIAUME, Arg. bagne Brest, 1821, f. 8 r°,142).
II. — Loc. conj. Tandis que
A. — [Introd. une sub. circ. de temps]
1. Vx ou littér. [Marque la simultanéité des procès de la princ. et de la sub. en indiquant que les intervalles où ils sont vérifiés coïncident de bout en bout] Aussi longtemps que, tant que. Tandis que tu vivras, souviens-toi de bien vivre (DELILLE, Paradis perdu, t. 3, 1804, p. 271). C'étoit un droit acquis dont on ne sentoit pas le prix tandis qu'on le possédoit, mais dont on a connu la valeur aussitôt qu'on l'a perdu (CHATEAUBR., Opin. sur lib. presse, 1818, p. 46).
2. [Marque la simultanéité des procès de la princ. et de la sub. en indiquant que l'intervalle où est vérifié le procès subordonné est inclus dans celui de la princ.] Pendant que, alors que. Mais tandis qu'elle me veillait endormi, un ange, qui descendait les ailes frémissantes du temps étoilé, posa un pied sur la rampe du gothique balcon et heurta de sa palme d'argent, aux vitraux peints de la haute fenêtre (BERTRAND, Gaspard, 1841, p. 206). C'était toujours le même vieux silence dans le bureau de Robert tandis qu'il écrivait (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 160).
Rem. Le verbe princ. peut être le verbe dire (ou un synon.) en incise: — Bonjour, monsieur, dit l'aînée.Bonjour, petite, qu'as-tu donc à rire comme cela?Ah! c'est ma petite sœur! monsieur, si vous saviez comme elle est drôle, ma petite sœur! Tandis que la cadette, gamine de cinq ou six ans, gambadait, espiègle, courait tremper ses pieds dans l'eau, sous les saules (CHÂTEAUBRIANT, Lourdines, 1911, p. 188).
B. — [Introd. une sub. circ. d'oppos.]
1. [L'idée de simultanéité reste plus ou moins perceptible] Alors que. Comment pourriez-vous le condamner à mort, tandis que moi je vis? (STENDHAL, Rouge et Noir, 1830, p. 477). Seulement il est resté endormi, lui, tandis que vous êtes réveillé, vous (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 509).
2. [L'idée de simultanéité s'efface] Alors que, au lieu que. Une jambe ça se répare, tandis qu'une fortune perdue, ça ne se répare pas (BOURDET, Sexe faible, 1931, III, p. 467):
L'eau de Cologne est purement et simplement un parfum banal sans efficacité spéciale, tandis que la (Double Pâte des Sultanes) et l'(Eau Carminative) sont deux compositions opérantes, d'une puissance motrice agissant sans danger sur les qualités internes et les secondant...
BALZAC, C. Birotteau, 1837, p. 48.
— [L'oppos. peut être soulignée par une loc. verb. (à l'inverse, a contrario, etc.) qui suit immédiatement tandis que] Si vous vous faites (...) mon alliée, je puis tout braver, tandis qu'au contraire, si vous vous faites mon ennemie, madame (...) je suis perdu (DUMAS père, Reine Margot, 1847, I, tabl. 2, 4, p. 32).
— [L'idée d'oppos. étant suffisamment claire, la sub. est parfois laissée en suspens] Quand on pense que, jusqu'à présent, on endormait les malades avec du chloroforme, qui est plein de danger... et toujours pénible! Tandis que maintenant, avec ce fauteuil...! (FEYDEAU, Dame Maxim's, 1914, I, 18, p. 21). Mais au moins Kaine était logique. Tandis que toi... je ne comprends pas (BENOIT, Atlant., 1919, p. 275).
— [L'oppos. peut affecter des systèmes de prop. coord.] Quant à avoir tous les vices, il s'en faut. Tout de même je m'en accorde quelques-uns. Mais j'ai pas de défaut. Tandis que toi, t'as pas un vice, pas un en tout. Seulement, tu possèdes tous les défauts (GUÈVREMONT, Survenant, 1945, p. 164).
Pop. [Que n'est pas exprimé] Je m'étais toujours demandé Pourquoi tel trottoir d'une rue Voit se presser la foule drue, Tandis l'autre est moins fréquenté? (PONCHON, Muse cabaret, 1920, p. 31).
Rem. 1. La sub. peut précéder ou suivre la princ. Dans l'empl. temp., c'est l'antéposition qui l'emporte; dans l'empl. adversatif, c'est la postposition. 2. Le verbe de la sub. est à l'ind.; la princ. et la sub. peuvent entrer dans un système hyp. (explicite ou non), auquel cas le cond. y tient sa place habituelle: Est-ce que dans la rue ou dans un café vous supporteriez tranquillement que quelqu'un vous fît la grimace, tandis que vous seriez à déjeuner? (DELÉCLUZE, Journal, 1827, p. 406). 3. Tandis que est compatible avec l'invers. du suj. (lang. écrite): Tandis qu'échappent à ma mémoire les trésors les plus gracieux, ces rengaines misérables, je les entends aussi net que le premier jour (GIDE, Si le grain, 1924, p. 388).
Prononc. et Orth.: []. Tandis que: [], []. LITTRÉ: ,,Quelques-uns prononcent [] ce qui est moins bon que []`` (id. ds BARBEAU-RODHE 1930); WARN. 1968 [-]; Lar. Lang. fr. [-] ou [-]; MARTINET-WALTER 1973 [-] (13), [-] (2). Étymol. et Hist. I. Tandis adv. ca 1150 tanz dis « en attendant, cependant, pendant ce temps » (Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 3889), empl. encore relevé au XVIIe s. (v. LITTRÉ), condamné par VAUG., p. 64: ,,il ne se doit jamais dire ni escrire, qu'il ne soit suivy de que``. II. Loc. conj. 1. a) ca 1165 exprime la simultanéité, la concordance de deux actions dans le temps « pendant que » tandis com (BENOÎT DE STE-MAURE, Troie, éd. L. Constans, 18904); b) id. entre tant dis que (ID., ibid., 11296); ca 1175 tan dis que (ID., Chron. ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 39101); ca 1200 tandis que (Renart, éd. M. Roques, 9915), cf. 1647 VAUG., p. 65: ,,c'est à la Cour où l'on en use le moins, et où l'on dit d'ordinaire pendant que``; 2. a) ca 1175 tan dis que « aussi longtemps que » (BENOIT DE STE-MAURE, Chron. ducs de Normandie, 10732: Cest ducheaume qu'il a tenu En paiz tan dis qu'il a vescu); b) 1176-84 tans dis con (GAUTIER D'ARRAS, Ille et Galeron, éd. Fr. A. G. Cowper, 5802); 3. av. 1623 tandis que marque l'oppos. (JEAN AUVRAY, Les Nompareils ds Satires fr. du XVIIe s., éd. F. Fleuret et L. Perceau, t. 1 p. 180). De l'adv. lat. tamdiu « aussi longtemps » fréq. empl. avec les corrélatifs quamdiu, quam, quoad, de là tandis que loc. conj.; de celle-ci est issu l'empl. adv. « pendant ce temps ». Le -s final est adv.; la forme tant dis, tanz dis, par rapprochement avec l'adj. tant « si nombreux » (v. tant) et l'a. fr. di « jour », du lat. diem. Fréq. abs. littér.:14 910. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 22 460, b) 18 846; XXe s.: a) 19 924, b) 22 165. Bbg. IMBS Prop. 1956, pp. 317-321. — MARTIN Temps 1971, p. 324, 326. — MOREL (M.-A.). Ét. sur les moy. gramm. et lex. propres à exprimer une concess. en fr. contemp. Thèse, Paris, 1980, p. 189, 259-260, 272.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tandis que — ● tandis que locution conjonctive (latin tamdiu, aussi longtemps) Marque : La simultanéité de deux actions ; pendant que : Je suis arrivé tandis qu il déjeunait. L opposition d une action à une autre, le contraste ; alors que : Vous reculez,… …   Encyclopédie Universelle

  • tandis\ que — [ tɑ̃dik(ə) ] loc. conj. • 1170; du lat. tamdiu « aussi longtemps » 1 ♦ Pendant le temps que, dans le même moment que... (marquant la simultanéité).⇒ alors (que), comme, cependant (que), 3. pendant (que). Des « impressions anciennes nous… …   Encyclopédie Universelle

  • TANDIS QUE — loc. conj. Pendant le temps que. Reposez vous un peu tandis que vous êtes ici. Tandis qu’il ira se promener. Il sert aussi à marquer Opposition, contraste et signifie Au lieu que. Tout le monde le croit heureux, tandis qu’il est rongé de soucis… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • tandis que —    Ne prononcez pas l s …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

  • Tandis que j'agonise —  Pour l’article homonyme, voir As I Lay Dying.  Tandis que j agonise Auteur William Faulkner Genre roman Version originale …   Wikipédia en Français

  • tandis — [tɑ̃di] adv. ÉTYM. Fin XIIe; tanz dis, mil. XIIe; du lat. tamdiu « aussi longtemps », avec le s des adverbes. → Volontiers. ❖ I Adv. Vx. Pendant ce temps (emploi condamné par Vaugelas). 1 Tandis, par la fenêtre ayant vu ton retour, Je t ai voulu… …   Encyclopédie Universelle

  • tandis — TANDIS. adv. Il est tousjours suivi de que, & sign. Pendant que, durant que. Tandis que vous y estes. tandis qu il m en souvient …   Dictionnaire de l'Académie française

  • que — 1. (ke) pron. relatif, ou mieux conjonctif 1°   Lequel, laquelle, lesquels, lesquelles. Il ne s emploie que comme régime ; il est des deux genres, et des deux nombres ; l e s élide devant une voyelle ou une h muette. Ces hommes que vous avez vus …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Que sa volonté soit faite — 神のみぞ知るセカイ (Kami nomi zo Shiru Sekai) Type Shōnen Genre Romance, Comédie, Parodie Manga Auteur Tamiki Wakaki …   Wikipédia en Français

  • Que la bête meure — Devant l église d Argol, théâtre du drame initial Données clés Réalisation …   Wikipédia en Français